NOTRE TERROIR

Notre terroir d’altitude (350 mètres) est à dominante argilo-calcaire. Cependant, depuis 2004, nous avons réalisé une sélection micro-parcellaire au sein de notre vignoble suivant le terroir et le climat que subissent les différents versants de notre domaine. Le but est de distinguer nos différents types de sol géologique encore plus précisément, pour ensuite vinifier nos vins selon cette différenciation.

Plusieurs terroirs ont été identifiés :
– Argilo-calcaire kimmeridgien : Présence de fossiles issus de la période jurassique (- 150 millions d’années)
– Argilo-calcaire sidérolithique : Présence forte de fer issu de la période tertiaire (- 50 millions d’années)
– Argilo-calcaire stampien : Présence de marnes blanches ou grises, issues de l’érosion du calcaire lacustre (-25 millions d’années).

ARGILO-CALCAIRE KIMMERIDGIEN

Dans la zone du Clos, nous possédons un autre type de terroir dominant. Il s’agit du terroir argilo-calcaire « kimméridgien ». Issu de sédiments marins chargés d’iode, cet étage géologique est très rare en France. On le retrouve à Chablis notamment, au nord de la Bourgogne. Il apporte à nos vins fraîcheur, vivacité, minéralité (côté crayeux) et salinité.

ARGILO-CALCAIRE STAMPIEN

En dehors du Clos, nous possédons quelques « satellites », cinq hectares en tout, caractérisés par des terroirs argilo-calcaires stampiens et localisés dans le « Quercy Blanc ». Ces parcelles sont destinées à la production de nos vins blancs (chenin, sauvignon, viognier et chardonnay) : ronds, dominés par la minéralité et très expressifs. Nous produisons également sur ces parcelles nos séries limitées en rouge (cabernet franc, jurançon noir, gamay, merlot, malbec) : des vins de soif, légers, gorgés de fruit. Les cépages blancs ont été plantés en 2004 lors de l’arrivée d’Emmanuel sur l’exploitation.

Crédits Images : Sandra Dobroschke www.photographie-pur.de

ARGILO-CALCAIRE SIDÉROLITHIQUE

Le terroir argilo-calcaire sidérolithique est le plus abondant sur notre vignoble. Il se trouve sur la zone du Clos, petite colline située sur la commune de Villesèque, soit 14 ha d’un seul tenant. C’est plutôt rare sur notre territoire : ce type de sol ne représente que 7% maximum de l’appellation Cahors. Ce terroir est composé de différentes concentrations en fer. Ces concentrations, dites concrétions ferrugineuses, nous ont permis de délimiter des parcelles bien différentes. Chaque parcelle correspond à une cuvée. Cet élément ferrugineux donne à nos vins d’appellation des profils très aériens, de la minéralité, de l’élégance et de la délicatesse.

Sur ce terroir ont été plantés notre cépage historique, le malbec, ainsi que le merlot et le tannat, autorisés à être vinifiés en cépage « accessoires » dans l’appellation Cahors. Depuis 2008, nous avons aussi planté dans le Clos du chenin, sur une parcelle exposée nord. Ces vignes ne produiront pas d’AOC Cahors, puisque les blancs ne bénéficient pas de l’appellation.

 

LE K-OÙ

VENEZ VIVRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES AVEC NOUS
DANS NOTRE GRAND LOFT VIGNERON !
Dégustation, visite, k’as-croûte, repas vigneron…

A DÉCOUVRIR ICI

0

Start typing and press Enter to search